Courtier en prêt immobilier et assurance emprunteur… Qui? Quoi ? Combien ?

Courtier en prêt immobilier

Il n’est pas chose aisé, de faire en sorte que la rhétorique d’un tel article reste neutre…

Néanmoins, il nous apparait important de vous faire profiter de notre expérience. Voici nos conseils pour choisir au mieux votre courtier.

Nous allons donc essayer de rester objectifs et lutter contre notre envie que vous nous choisissiez pour votre prêt 😊

Pour bien choisir son courtier il vous faut savoir quel est son rôle exact.

Le courtier en prêt immobilier et assurance emprunteur est un intermédiaire entre vous et les différents organismes bancaires et assurances. Il est partenaire de ces différentes instances pour la recherche et l’obtention de votre prêt immobilier et assurance emprunteur.

Un courtier est un expert en financements. Il a pour objectif d’accompagner et de conseiller ses clients tout au long de leur processus d’emprunt.

Le courtier se doit d’obtenir tous les ans des accréditations ainsi que des habilitations précises. Elles le permettent de bénéficier de qualifications spécifiques pour mener à bien sa mission de conseil et d’accompagnement.

Un courtier profite de nombreux partenariats bancaires. Ils lui confèrent à la fois la possibilité de traiter directement avec les décisionnaires. Il peut également obtenir les meilleures conditions de prêts grâce à un panel de solutions extrêmement étoffé.

Le courtier a un rôle crucial de conseil, de soutien et d’accompagnement auprès de son client. Des prémisses du projet à l’aboutissement de ce dernier il se doit de vous accompagner.

Le courtier a des devoirs précis vis-à-vis de son client. Ils sont stipulés dans le contrat appelé « mandat » qui répertorie l’ensemble des droits et des devoirs qui régissent la collaboration.

Synthèse : un courtier en prêt immobilier est un intermédiaire qui représente, accompagne et défend son client face aux banques afin d’obtenir le meilleur prêt immobilier. (meilleur taux, meilleur taux d’assurances, meilleure couverture d’assurance, souplesse du prêt immobilier)

Comment faire la différence

  • Premier conseil, le meilleur moyen de trouver son bonheur reste de rencontrer et d’échanger avec les différents courtiers de votre secteur. Qu’ils vous aient été conseillés ou non.

Cette rencontre au cours de laquelle vous êtes sensés obtenir les réponses à toutes vos questions, vous permettra de distinguer l’interlocuteur que vous estimerez le plus à même à vous défendre dans le cadre de votre projet immobilier.

Rencontrer plusieurs acteurs du courtage en prêt immobilier

Cela vous permettra de différencier lequel d’entres eux est le plus en mesure de vous représenter.

  • Dans la continuité de ce premier conseil, privilégiez le courtier qui cherche à vous rencontrer et à prendre le temps avec vous. Au risque de sonner démago, nous parlons ici d’un projet de vie et vous méritez que l’on vous accorde tout le temps nécessaire à l’élaboration de votre futur prêt immobilier.

Par ailleurs, privilégiez également le courtier qui ne craint pas de vous recevoir trop tôt. En effet, avant même d’avoir un projet concret, votre courtier et vous auraient le temps de le préparer et de l’anticiper. Cette première étape est décisive pour vous permettre d’établir des bases solides sur lesquelles reposera votre prêt immobilier.

  • Faites la différence entre un courtier qui établit des chiffres sur la base du déclaratif et un courtier qui prend le temps d’analyser vos documents, votre profil et vos besoins avant de vous présenter ses premiers chiffrages.
  • Soyez vigilants face à un courtier qui vous demande des documents sans vous avoir fourni en amont, la fiche d’information préalable. Ce document est en effet obligatoire et vous protège quant à la protection de vos données personnelles.
  • Attention au courtier qui vous parle de présenter votre dossier sans que vous ayez signé de mandat d’intermédiation. Ce document est obligatoire pour permettre au courtier de vous représenter auprès de ses partenaires bancaires. Aucun courtier ne peut parler en votre nom présenter

Votre dossier en banque s’il ne vous a pas fait signer de mandat d’intermédiation en opération de banque et services de paiement.

Le mandat, les droits et les devoirs auxquels vous et votre courtier doivent se conformer afin que la collaboration entre vous soit conforme aux règles juridiques

  • Naturellement, nous vous conseillons de vous éloigner très vite des courtiers qui vous parlent d’acomptes ou de frais à verser avant que les fonds soient débloqués. Un des fondements de la collaboration entre le courtier et son client reste que les honoraires ne sont dus qu’à partir du moment

ou les fonds sont débloqués.

  • Assurez vous du nombre de partenariats bancaires détenus par votre courtier. Ce paramètre est déterminant à plusieurs égards :
  • Pour généraliser, plus votre courtier a de partenaires bancaires, plus cela signifie qu’il a du volume, de l’expérience et du professionnalisme.

Les banques ne peuvent en effet pas se permettre de signer des nouveaux partenariats à tour de bras et sans vigilance avec les courtiers. Ils ne peuvent pas non plus maintenir des partenariats peu fructueux ou qui ne respectent pas leur cahier des charges. Elles s’assurent donc de la qualité du courtier partenaire avant de signer un nouveau protocole ou d’en poursuivre un.

  • Plus votre courtier a de partenaires bancaires, plus il aura de solutions pour votre projet.
  • Plus votre courtier a de partenaires bancaires, plus il y aura de concurrence sur votre dossier. Cela permet donc une optimisation de vos conditions.
  • Plus votre courtier a de partenaires bancaires, plus il a de chances de trouver le partenaire le plus adapté à vos besoins.

BON A SAVOIR : Votre courtier a l’obligation de mettre à votre disposition la liste de l’intégralité de ses partenaires.

Choisissez un courtier qui vous accompagne à chaque étape de votre financement, qui ne se contente pas du strict minimum.

Pour vous aider, voici la liste des différentes étapes qui font la chronologie d’un emprunt.

  1. Calculer votre enveloppe financière, selon vos souhaits et selon les règles qui jalonnent l’accès au prêt immobilier. Cette étape se fait de préférence dans le cadre d’un vrai rendez-vous. Prévoir minimum 1 heure afin  de précisément baliser votre recherche et de quantifier toutes les options qu’offrent votre profil.
  2. Une fois que votre recherche se précise, pourquoi ne pas prendre un nouveau rendez-vous afin de faire graviter des chiffres précis autour d’un projet concret. Cette étape peut vous permettre d’affiner votre offre, d’envisager l’incidence de travaux financés, d’envisager plusieurs articulations financières (apport, durée, différents types de prêts etc.). Prévoir entre 30 minutes et 1 heure.
  3. Une fois que votre compromis est signé, un rendez-vous pour monter définitivement votre dossier, fixer les objectifs précis, expliquer en détails l’assurance emprunteur et la garantie afin que vous puissiez faire des choix précis vis-à-vis de ces éléments cruciaux pour la qualité de votre prêt.
  4. Un rendez-vous à la suite des négociations bancaires et assurances afin de vous présenter et de vous expliquer les différentes propositions obtenues.
  5. Rendez-vous à la banque pour signer le prêt et l’ouverture de compte. CHOISISSEZ UN COURTIER QUI VOUS ACCOMPAGNE LORS DE CE RENDEZ-VOUS TRES IMPORTANT
  6. Edition de votre offre de prêt. CHOISISSEZ UN COURTIER QUI VOUS ACCOMPAGNE DANS LA LECTURE ET LE CONTROLE DE L’OFFRE DE PRET. (seul document qui engage définitivement la banque vis-à-vis de votre prêt)
  7. Déblocage de fonds pour la signature de votre acte authentique. CHOISISSEZ UN COURTIER QUI VOUS ACCOMPAGNE DANS LE RECALCUL DES MONTANTS A DEBLOQUER AINSI QUE POUR LE DEBLOCAGE DE FONDS
En synthèse

Votre courtier doit être en mesure de vous orienter et de vous conseiller lors de la première étape

Par la suite, votre courtier se doit de vous défendre et de représenter au mieux.

Enfin, votre courtier doit être à vos côtés pour vous accompagner et vous décharger au mieux. Toutes les démarches qui vous incombent au cours de la phase administrative de votre projet seront à sa gestion.

Pour chacune de ces étapes, votre courtier se doit de respecter des engagements juridiques clairs exprimés dans le mandat d’intermédiation.

Quelles formations et quelle expérience doit avoir mon courtier ?

En marge des diplômes (Licence assurance/banque/finance, DEUST etc.)  un courtier doit obligatoirement respecter les conditions suivantes pour pouvoir exercer :

  • Être titulaire d’une capacité IOBSP (intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement)
  • Être immatriculé au registre de l’ORIAS, registre officiel des intermédiaires en banque, assurance et finance.
  • Respecter les dispositions du Code Monétaire et Financier (décret n°2012-101 relatif au statut d’IOBSP)
  • Être supervisé par l’ACPR ( Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution)
  • Certifier n’être soumis à aucune obligation contractuelle de travailler avec un ou plusieurs établissements de crédit et déclarer ne pas être détenu et ne pas détenir de droit de votre ou du capital d’un établissement de crédits

En parallèle des obligations ci-dessus, le courtier est tenu de mettre à jour ses connaissances et de maintenir un niveau d’expertise élevé par le biais de formations annuelles continues. Ces formations permettent au courtier de continuellement maitriser de manière aboutie, les évolutions juridiques et légales du secteur dans lequel il évolue.

Et sinon, combien coûte un courtier ?

Force est de constater que le montant moyen des honoraires des courtiers a également été impacté par la crise et l’inflation.

Sur les 20 dernières années, les honoraires moyens des courtiers dit « sérieux » étaient fixés à 1% sur le montant du prêt.

L’inflation, couplée à la baisse drastique des commissions bancaires versées aux courtiers depuis 2022 ont généré une augmentation sensible du montant des honoraires moyens des courtiers.

La moyenne se situe plus autour des 1.25% aujourd’hui.

Ces honoraires ont été floutés par l’émergence entre 2008 et 2022 de nouveaux courtiers imaginant pouvoir réduire leur intervention à quelques rdv téléphoniques. Ces courtiers ont optés pour des honoraires beaucoup plus faibles (certains prenaient 0€ …). Cependant cette expérience reposant principalement sur du « one shot » n’a pas résisté au temps et aux variations du marché.

C’est pour cela qu’il est important de baser sa réflexion vis-à-vis du choix d’un courtier:

  • sur les notions de conseils
  • de compétences
  • d’accompagnement,
  • de loyauté de pérennité,
  • d’expérience et d’autres valeurs que vous estimerez sûres et durables.

Les courtiers sont donc payés par le client au travers d’honoraires. Cette somme n’est du que lorsque les fonds sont débloqués suite à la collaboration avec le courtier. Ils sont également payés par la banque qui remporte le dossier grâce aux conditions proposées qui ont convaincues le client.

Avant 2021, ces commissions étaient en moyenne de 1%, elles varient aujourd’hui entre 0.25 et 0.80%.

Synthèse : Aujourd’hui, les frais de dossier moyens des courtiers représentent environ 1.25% du montant emprunté.

Pour conclure

Vous l’aurez compris, le métier de courtier en prêt immobilier et assurance emprunteur nécessite des connaissances complètes et exigeantes. C’est cependant la moindre des choses au vue des responsabilités que le courtier endosse. Sont rôle étant de représenter ses clients face aux banques.

  • Toujours être au fait des évolutions juridiques et légales qui enveloppe de secteur de l’immobilier.
  • Toujours être dans le respect des recommandations des arbitres du secteur (HCSF, ACPR).
  • Toujours être dans le respect de valeurs humaines fondamentales. Cela permet de défendre les projets dans l’atmosphère la plus agréable possible avec nos partenaires.

Autant de point nécessaires pour une prestation de courtage réussies.

Pour arriver à cette conclusion, il faut naturellement que votre courtier fasse preuve de :

  • Pédagogie, de compréhension,
  • D’anticipation
  • D’une capacité de négociation très performante !! 😊

Toute notre équipe se tient à votre entière disposition pour répondre à vos questions

Découvrez d'autres actualités