Crédit immobilier : une bonne nouvelle à venir pour les emprunteurs ?

Un courtier tend un stylo à un client

Crédit immobilier : une bonne nouvelle à venir pour les emprunteurs ?

Vers un assouplissement des conditions de crédit ?

Selon monsieur Sacha Houlié, président de la commission des Lois de l’Assemblée nationale, le ministère des Finances est focalisé sur la production des crédits immobiliers et étudie l’hypothèse d’un assouplissement des conditions de crédit afin de relancer les transactions dans l’immobilier.

« Nous sommes extrêmement attentifs à la dynamique de production des crédits immobiliers en France » réagi Bercy auprès de l’AFP.

Monsieur Bruno Le Maire a d’ailleurs reçu la semaine dernière les représentants de la Fédération bancaire dans l’optique d’aborder cette thématique cruciale qu’est le marché de l’immobilier.

Au cours de cet entretien, le ministre a rappelé qu’il y a quelques mois, les conditions avaient déjà été assouplies et a insisté sur le maintien de cette ligne de conduite.

Avant l’été 2023, on se souvient effectivement que la part de dérogations aux critères bancaires avaient été relevée par le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF).

Le 26/09, le ministre a d’ailleurs rendez vous avec le gouverneur de la Banque de France pour lors d’une réunion HCSF durant laquelle, la thématique sera étudiée.

C’est en effet le HCSF seul qui est décisionnaire comme le précise Bercy en rappelant que monsieur Bruno Le Maire n’est pas seul décisionnaire au sein de l’organisation qu’il préside.

Des conditions strictes trop respectées par les banques ?

C’est en tout cas ce que pensent  bon nombre de présidents de commission de l’assemblée dont Mr Houlié ainsi que le rapporteur général du budget Jean-René Cazenave qui ont soumis au président du HCSF, une demande portant sur l’allègement de ces conditions.

Ces derniers souhaiteraient que certaines normes d’octroi soient moins rigides afin de permettre a des « ménages, dont les revenus pourraient justifier qu’ils empruntent pour acquérir une résidence principale ou investir dans le locatif, et qui se voient privés d’accès au crédit immobilier. Cette frilosité ne s’explique que par l’application stricte et prudentielle des règles édictées par le Haut conseil », déplorent ils dans leur courrier obtenu par l’AFP.

Si les conditions de crédit s’assouplissent, « cela permettrait de débloquer de nombreuses situations individuelles et de donner un nouveau souffle bienvenu aux constructions ou aux rénovations de logement », jugent-ils.

La piste qui apparait la plus explorée par monsieur Houlié serait celle liée au taux d’endettement, actuellement figé à 35% assurances comprises et qui pourrait sous certaines conditions, être revu pour plus de flexibilité….

Affaire à suivre….

Découvrez d'autres actualités

Photo portrait d'Olivia Bras, courtier en crédit immobilier chez Dinoowi.

PLEIN PHARE SUR …

Olivia, Courtier experte en crédit immobilier ! Olivia Bras porte décidemment bien son nom…. Véritable bras droit de Thierry, Olivia fait partie des fidèles parmi

PLEIN PHARE SUR …

Matthias, Courtier expert en crédit immobilier « La représentation fidèle du génie de DINOOWI » Lui c’est Matthias, aux côtés de Thierry depuis 13 ans il est